> > > Les maisons médicales pluridisciplinaires

Les maisons médicales pluridisciplinaires

Face au risque de désertification médicale en milieu rural dans certaines zones de la Vienne, le Département intervient pour soutenir la réalisation de maisons médicales pluridisciplinaires.

Ces maisons hébergent des professionnels de santé médicaux (médecin généraliste, dentiste…) et paramédicaux (kinésithérapeute, podologue…). Les praticiens peuvent ainsi mutualiser certains services et partager des coûts. Côté patients, le regroupement en un même lieu représente également une commodité, voire un service supplémentaire, en milieu rural.

Les maisons médicales pluridisciplinaires sont donc une réponse possible, pour les praticiens et leurs patients.

L’aide du Département

L’aide départementale à la réalisation d’une maison médicale pluridisciplinaire s’élève à 25% du coût hors taxe plafonné à 100 000 euros.

11 projets de création de maisons médicales ont été retenus, dans le cadre d’un appels à projets : Civray, Vouneuil sur Vienne, Moncontour, Monts sur Guesnes, Saint Jean de Sauves, Les Trois Moutiers, Lencloître, Scorbé Clairvaux, Lussac, Sommières du Clain et Saint Gervais les Trois Clochers.

Les critères d’une maison labellisée

  • La prise en compte de l’accessibilité des personnes en situation de handicap
  • L’accueil de stagiaires et la mise à disposition d’un studio pour les héberger
  • L’espace pour l’organisation de permanences à vocation sanitaire et sociale

De plus les professionnels de santé doivent :

  • participer à la permanence des soins
  • appliquer la tarification secteur 1 conventionné
  • s’engager à demeurer dans les locaux pendant une durée minimum de 5 ans

L’avis de l’ARS et de l’Ordre départemental des médecins est demandé avant la labellisation.

Le contrat d’engagement

Le contrat d'engagement est signé entre la collectivité territoriale ou le groupement porteur du projet de maison médicale et le Département.

Il expose les objectifs et les exigences définis ensemble pour répondre à l’enjeu premier de la lutte contre la désertification médicale.

Contact

Mission santé

Par tél. :  06 10 10 47 28

Dernière mise à jour le 18/10/2016