> > > Dossier : Comment naît un projet routier

Comment naît un projet routier

Déviations, nouvelles dessertes, aménagements de carrefours, aménagements d’itinéraires… Certains travaux routiers nécessitent des délais parfois longs pour réaliser l’ensemble des études avant leur réalisation.

Le contexte réglementaire

  • Loi du 12/07/2010 dite "Loi Grenelle 2"
  • Décret 2011-2019 du 29 décembre 2011 soumet tous travaux, ouvrages ou aménagements à une étude d’impact (inventaire faune, flore…) soit de façon systématique, soit après un examen au cas par cas. Cela a pour conséquence un allongement du délai de réalisation de l’étude.

De la décision de réaliser le projet à l’achèvement des travaux

Etape 1

Des études préalables sont menées suite à un diagnostic et un état des lieux établis auparavant. Une réflexion est lancée. Si cette réflexion montre un réel problème de sécurisation routière ou de capacité, des propositions sont faites aux élus du Département.

Tout projet routier doit être soumis à la décision des Conseillers Départementaux qui votent alors son inscription au budget départemental

Etape 2

Les différentes études préliminaires sont lancées : études de conception, études géotechniques, levés topographiques, études d’impacts, études au titre de la loi sur l’eau…

Etape 3

Ces études sont présentées aux élus, qui décident du projet à retenir. La solution peut être choisie après une réunion publique.

Etape 4

L’étude d’avant-projet est réalisée pour le projet retenu par les élus. Le coût prévisionnel des travaux est également calculé à cette étape. L’étude permet d’élaborer un dossier qui sera soumis à une concertation préalable.

Etape 5

La concertation préalable permet de recueillir des remarques positives ou négatives sur le projet faites par la population directement concernée. Elle peut donner lieu à des réunions publiques au cours desquelles le projet est présenté.

Etape 6

Certains projets peuvent donner lieu à une enquête publique. Il s’agit d’une procédure définie et encadrée par la loi, réalisée par un commissaire enquêteur désigné par le Tribunal administratif.

L’enquête publique comporte toutes les pièces nécessaires permettant au public concerné de se rendre compte de l’impact du projet sur son environnement direct (lieu de vie, environnement, impacts sociaux et économiques).

Etape 7

L’étude du projet correspond à une étude détaillée intégrant toutes les observations émises pendant l’enquête publique si celle-ci était nécessaire. Elle définit précisément les emprises du futur projet et fixe les coûts prévisionnels définitifs.

Etape 8

Des acquisitions foncières peuvent être nécessaires à la réalisation du projet.

Etape 9

Une procédure de mise en concurrence est lancée. Les travaux seront réalisés par des entreprises désignées dans le cadre des procédures définies par le Code des Marchés Publics.

Etape 10

Les travaux peuvent enfin commencer. Ils dureront de quelques mois à plusieurs années selon l’importance du projet. Une fois les travaux achevés, le nouvel équipement est ouvert à la circulation.

Déboisement de l'Allochon (avril 2010)

Déboisement de l'Allochon (avril 2010)

Recherche archéologique

Gir2 Fossés, goudrons (juillet 2011)

Gir2 Fossés, goudrons (juillet 2011)

Construction du boviduc (septembre 2011)

Septembre 2011

Construction du boviduc (septembre 2011)

GIR 4 - RD 54 (septembre 2011)

Octobre 2011

GIR 4 - RD 54 (septembre 2011)

Octobre 2011

GIR 3 - RD 117 (novembre 2011)

GIR 3 - RD 117 (novembre 2011)

GIR 3 - RD 117 (novembre 2011)

Déblais (mars 2012)

Terrassement (mars 2012)

Remblais G3 (mars 2012)

Mai 2012

Mai 2012

Juin 2012

Juin 2012

Juillet 2012

Contrôle des remblais (décembre 2012)

Mesure (décembre 2012)

Etanchéïté des fossés (juillet 2013)

Zoom : Le projet "Rocade Est de Montmorillon"

Début des années 2000, la création du contournement Est de la ville apparaît comme une priorité pour des questions de sécurité et de développement économique du territoire montmorillonnais.

2003 : les études préalables sont réalisées.

Janvier 2008 : la rocade est déclarée d’utilité publique. Les objectifs de la rocade sont multiples :

  • Délester le centre ville urbain du trafic de transit poids lourds, sécuriser les déplacements en centre ville, préserver la qualité de vie et l’attractivité du centre ville
  • Améliorer le déplacement des véhicules de transit (sécurité et confort)
  • Favoriser la desserte des zones industrielles Est et Sud de Montmorillon


Octobre - novembre 2008 : une enquête parcellaire est menée ; les acquisitions foncières amiables sont effectuées de fin 2008 à début 2010.

Automne 2008  - hiver 2010 : un diagnostic archéologique est réalisé à l’automne 2008 ; les fouilles préventives se déroulent de l’automne 2009 au début de l’hiver 2010.

Le coût prévisionnel des travaux est estimé durant ces phases d’études préliminaires : 8,9 millions d’euros pour la réalisation d’une déviation, de trois giratoires, d’un carrefour plan en croix, d’un boviduc (passage préfabriqué pour bovins) et d’un ouvrage de franchissement sur l’Allochon. Le Conseil Départemental de la Vienne et la commune de Montmorillon seront les deux financeurs des travaux, respectivement à hauteur de 82 ,5% et de 17,5%. 

La procédure de mise en concurrence est lancée et les travaux peuvent commencer une fois les entreprises désignées dans le cadre de la procédure définie par le Code des Marchés Publics.

La construction de l’ouvrage d’art sur l’Allochon se déroule du printemps à l’automne 2010. Interviennent ensuite les travaux de terrassement et d’assainissement des chaussées, en plusieurs phases, de l’été 2011 à l’automne 2012 :

  • Phase 1 : construction des 3 giratoires et du boviduc de l’été à l’automne 2011
  • Phase 2 : terrassement et assainissement des sections 1, 2 et 3 du printemps à l’été 2012
  • Phase 3 : chaussées des 3 sections et finition des giratoires de la fin de l’été à l’automne 2012


La mise en œuvre des dispositifs d’exploitation et de sécurité se déroule également de l’été à l’automne 2012, ainsi que la mise en place de la signalisation directionnelle et de police. Les aménagements paysagers et les reboisements sont réalisés à la suite, de l’hiver 2012 au printemps 2013.

Décembre 2012 : ouverture à la circulation de la Rocade.

10 ans se seront écoulés entre la réflexion sur l’utilité de la création d’un contournement de la ville de Montmorillon et sa réalisation. Ce temps est nécessaire afin de répondre aux besoins du territoire et de sa population.

Contact

Direction des Routes

Par tél. : 05 49 62 91 33
Par courriel