> > > L’eau

L’eau

L'accès satisfaisant à une eau de qualité est essentiel pour le cadre de vie des habitants de la Vienne. La bonne gestion de l'eau est aussi un enjeu participant à l’attractivité des territoires, notamment ruraux, du département.

 

Le Département de la Vienne a affirmé le droit pour chaque habitant d’avoir accès à une eau potable de bonne qualité, un système d’assainissement adapté, un milieu naturel préservé.

Le Schéma Départemental de l'Eau

Pour assurer une politique de l’eau efficiente à l’échelle de la Vienne, le Département et l’Etat co-pilotent l’élaboration du Schéma Départemental de l'Eau, en partenariat avec l’Agence de l’Eau Loire Bretagne. L'objectif du schéma est d’apporter des réponses aux enjeux de l’eau dans la Vienne, à l’horizon des 10 prochaines années.

La démarche partenariale de l’élaboration du schéma est novatrice. En effet, elle concerne l’ensemble du cycle de l’eau (petit et grand cycle), en identifiant 5 champs d’investigation principaux : l’eau potable, les milieux aquatiques, l’assainissement, les usages et les politiques publiques de l’eau.

Ce schéma directeur sera composé de 3 schémas spécifiques sur l'assainissement, les milieux aquatiques et l’eau potable, domaine jugé prioritaire.

Organisation du schéma départemental de l'eau

État d'avancement : phase 1 (juin 2016)

La construction de la phase 1 est terminée. Elle a nécessité de nombreux échanges avec les acteurs du département de la Vienne à travers 11 comités techniques retreints, 9 comités thématiques, des enquêtes auprès des acteurs concernant l’eau potable, les milieux aquatiques et les politiques publiques.

Enjeux et conditions de réussite définis par les partenaires lors de la phase 1 :

4 enjeux départementaux

  • Garantir la santé publique par la reconquête de la ressource, en priorité pour l’eau potable
  • Pérenniser les usages par un partage équitable et durable de la ressource (maîtrise des prélèvements) et la réduction des pollutions (diffuses et ponctuelles)
  • Préserver et restaurer les milieux aquatiques pour atteindre le bon état écologique
  • Fédérer les acteurs autour de la politique de l’eau

6 conditions de réussite d’une politique de l’eau 

  • Informer / sensibiliser, mobiliser les élus et le grand public, continuellement et pas seulement en période de crise

  • Avoir une gouvernance permettant de mettre en place des programmes d’actions efficients sur des périmètres cohérents

  • Aboutir à une gestion intégrée de l’eau à travers les trois thématiques interdépendantes : eau potable assainissement et milieux aquatiques

  • Faire converger les politiques publiques qui ont un impact sur l’eau (politiques agricoles, économiques / industrielles, urbanisme / foncier, ENS)

  • Appliquer un prix de l’eau adapté aux enjeux de demain, représentatif du service rendu et acceptable pour l’usager (eau potable et assainissement)

  • Maintenir les activités sur le territoire, en intégrant dans les politiques publiques de l’eau les aspects "socioéconomiques" (filières agricoles, industrielles, loisirs, pêche, tourisme…)

Les étapes du Schéma

L’étude, qui se terminera en fin d’année 2016, se compose de 4 phases :

  • Phase 1 : État des lieux / diagnostic
  • Phase 2 : Définition et évaluation des scénarios, identifications des priorités d’actions
  • Phase 3 : Élaboration de Programmes d’actions sur 10 à 15 ans
  • Phase 4 : Suivi et évaluation de la politique de l’eau

Une démarche co-construite  

L'un des objectifs du schéma est d'apporter une vision commune et partagée de l’ensemble des enjeux de l’eau de la Vienne. Aussi la démarche d'élaboration intègre l'ensemble des acteurs du territoire et usagers de l’eau :  

  • Les usagers, qui paient leur redevance (habitants, entreprises)
  • Les gestionnaires de l’eau (Établissements Publics de Coopération Intercommunale, Communes)
  • Les financeurs (Agences de l’eau, Départementl, …)
  • Les services de l'État, (réglementation nationale, européenne et internationnale)

Menée sous maitrise d'ouvrage du Département, la réalisation de l’étude du Schéma Départemental de l’Eau est confiée à un groupement de bureaux d’études piloté par G2C environnement.

 Schéma de l'eau : gouvernance

L'eau potable

Les ressources en eau de la Vienne proviennent pour 85% d'eaux souterraines à partir de 120 points de captage, pour un volume de prélèvements stable à hauteur de 38 millions de mètres cubes par an.
Le Département apporte son aide technique et financière aux 50 collectivités gestionnaires, communes ou syndicats. Les actions soutenues concernent :

  • la connaissance de la ressource
  • la mise en service de nouveaux forages
  • les traitements correctifs de l'eau
  • les mesures de protection

L'assainissement

L'assainissement collectif dans la Vienne se caractérise par un taux de desserte d'environ 90 % et un nombre de stations d'épuration supérieur à 450.
L'assainissement non collectif fait l'objet actuellement d'un état des lieux en voie d'achèvement dans le cadre du contrôle de fonctionnement qui incombe aux communes, avec des aides du Département et des Agences de l'Eau.

SATESE

Le SATESE, service internalisé au sein des services du Département, apporte un appui technique aux collectivités rurales éligibles au Service d'Intérêt Economique Général (SIEG) pour garantir le bon fonctionnement des systèmes d'assainissement collectif. Le financement de cette activité est répartie entre l'Agence de l'Eau Loire Bretagne, les collectivités bénéficiaires et le Département.

MESE

Le Département apporte également son concours technique et financier (30 %) à la  mission d'expertise et de suivi des épandages (MESE). Cette mission, confiée par le Préfet à la Chambre d' Agriculture, porte sur le suivi tant sur le plan technique que réglementaire de l'épandage des boues issues du traitement des eaux usées domestiques afin de garantir la transparence de cette filière de valorisation agricole des boues.

Contact

Direction de l'Agriculture, de l'Eau et de l'Environnement

Par tél. : 05 49 55 87 35
Par courriel

Voir également

Dernière mise à jour le 09/06/2016