> > > > La tribune des élus

La tribune des élus

Groupe Union pour la Vienne

Totalement mobilisés pour nos ainés !

Le vieillissement de la population et la perte d’autonomie constituent un défi majeur pour notre Pays. Les Départements, qui ont la compétence sociale, sont aux premières lignes pour réussir les mutations à venir. Des annonces viennent d’être faites par le Gouvernement, à la suite des manifestations du printemps dernier, des personnels des Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes – EHPAD. Dans la Vienne, nous n’avons pas attendu cette prise de conscience pour engager les mesures qui s’imposent. Notre première priorité est de permettre à chacun de rester à son domicile, chaque fois que c’est possible et, lorsque la dépendance l’emporte, d’être accueilli dans les meilleures conditions dans un établissement où il pourra recevoir un niveau de prise en charge pleinement satisfaisant. C’est la responsabilité du Département. Cette responsabilité, nous entendons continuer à l’assumer totalement, comme nous avons su le faire, en créant, au cours des 15 dernières années, plus de 2 300 places nouvelles en EHPAD, permettant ainsi, à tous, de trouver une réponse de proximité, satisfaisante tant pour la personne accueillie que pour les membres de sa famille. La Vienne compte ainsi 77 EHPAD, harmonieusement répartis sur son territoire. Parallèlement, le Département continue à renforcer les services à domicile, en lien avec l’ADMR et l’ensemble des associations qui font un travail remarquable, pour la prise en compte des besoins de nos anciens. En 2018, le Département consacrera plus de 60 Millions d’Euros à la prise en compte de leurs besoins. 6 Millions d’Euros de plus qu’en 2015 ! Dans le contexte que chacun connaît de réduction des dotations de l’Etat, cet engagement financier traduit bien la volonté politique forte de l’exécutif Départemental, de prendre en compte, partout dans le Vienne, les besoins qui s’expriment. Beaucoup de personnes âgées, souvent issues du milieu agricole, disposent malheureusement de petites retraites qui ne leur permettent pas de faire face au coût de de leur hébergement. Là aussi, le Département apporte une réponse en prenant en charge leurs frais d’hébergement. Près de 19 Millions d’Euros y seront consacrés cette année. Ces belles politiques en direction de nos anciens concernent aujourd’hui dans la Vienne plus de 10 000 personnes. Par les financements qu’il met en place, car c’est son rôle, le Département entend assumer pleinement sa responsabilité sociale. Une responsabilité majeure qui représente en même temps près de 4 500 emplois dans la Vienne.
Souhaitons la même mobilisation de l’Etat pour nos ainés.

 

  
Contact :
Tél. :  05 49 55 66 00 -  Site : www.unionpourlavienne.fr


 

Groupe des Élus de Gauche

Pas d’économies sur le dos de nos anciens


La Vienne occupe l’un des derniers rangs en France en matière de valeur du point GIR (mesure de la dépendance des personnes âgées) : 5,72 € en 2017 alors que la moyenne nationale est de 7,05€. Plus ce coût est faible, plus les moyens alloués aux établissements d’accueil des personnes âgées le sont. Conséquences : moins de soignants, conditions de travail dégradées, hausse de l'absentéisme, moins d'activités proposées aux résident.e.s...
Pour nos anciens, c’est la double peine car les établissements se voient contraints d'augmenter le forfait hébergement. Alors que la moyenne nationale du tarif journalier avoisine les 54€, dans la Vienne, il se situe entre 65 et 70€. La baisse des dotations n’explique en rien un GIR si faible, c’est un choix politique de la majorité que combat résolument le groupe de Gauche.

 

Contact :
Tél. : 05 49 00 29 71 - Fax : 05 49 00 54 75 -  Site : www.vienneagauche.fr


 

Dernière mise à jour le 14/05/2018