> > > > La tribune des élus

La tribune des élus

Groupe Union pour la Vienne

Restaurer la qualité de vie des riverains de la LGV Paris-Bordeaux

L'ouverture de la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux, le 2 juillet dernier, suscite la colère des riverains qui dénoncent des vibrations insoutenables et de fortes nuisances sonores. De plus, les dessertes en gare de Châtellerault vers le sud sont insuffisantes. Tel est le résultat de cette nouvelle LGV, reliant la capitale à Bordeaux en 2h04 pour laquelle SNCF Réseaux a encaissé près de 31 millions d'euros payés par le Département.
Chaque jour, une soixantaine de TGV lancés à plus de 300 km/h passent aux abords des habitations, provoquant un "enfer sonore" rappelant le bruit d'un avion en train d'atterrir.
Le seuil réglementaire est plafonné à 60 décibels en journée et 55 dans la nuit. Mais ces valeurs maximales sont des moyennes à considérer sur l'ensemble de la journée. Les moments de silence sont donc pris en compte sans considération des "pics de bruit" qui peuvent atteindre jusqu'à 90 décibels. Il y a la norme et le ressenti !
22 communes de la Vienne, dont Biard, Vouneuil-sous-Biard, Fontaine le Comte, Coulombiers, Celle- L'Évescault, Payré, Saint-Gervais-les- Trois-Clochers, ... , subissent l'impact du passage de la LGV (ainsi rebaptisée Ligne à Grandes Vibrations). Les collectifs de pétitionnaires n’ont pas tardé à se faire jour. Une association citoyenne de défense des riverains, regroupant Colombiers, Scorbé-Clairvaux et Saint-Genest d'Ambière, s’est même créée. Les maires concernés se sont vivement manifestés.
Le souhait des élus de la Majorité est de faire évoluer la réglementation afin que les mesures de bruits prennent en compte les pics sonores au passage des trains et non une moyenne quotidienne. L'étude acoustique doit également être étendue sur plus de points de mesure. Nous sommes évidemment aux côtés des riverains pour solliciter la mise en place, le plus rapidement possible, d'aménagements antibruit (merlons, déblais, murs) et anti-vibrations nécessaires au bien-être des habitants de la Vienne.

 

 
Contact :
Tél. :  05 49 55 66 00 -  Site : www.unionpourlavienne.fr


 

Groupe des Élus de Gauche

Préservons la mixité sociale dans les collèges

L’ouverture d’un nouveau collège au nord-ouest de Poitiers est attendue pour la rentrée scolaire 2022. Le groupe des élu.e.s de gauche du Département se félicite de ce futur collège public qui permet de prendre en compte la poussée des effectifs jusqu’en 2024 et de scolariser les collégiens de ce secteur de l’agglomération de Grand Poitiers dans de bonnes conditions. Excellente opportunité surtout de remettre à plat la carte scolaire pour plus de mixité sociale dans le futur établissement. Les élu.e.s de gauche seront très vigilants à ce que cette nouvelle sectorisation réponde à une meilleure mixité au travers d’un travail partagé et construit avec l’ensemble de la communauté éducative.

 

Contact :
Tél. : 05 49 00 29 71 - Fax : 05 49 00 54 75 -  Site : www.vienneagauche.fr


 

Dernière mise à jour le 08/12/2017