> Actualités

Les Assises Sahéliennes de la Coopération Décentralisée s'invitent dans la Vienne

Le 13/11/2019

600 acteurs européens et africains se sont rendus dans la Vienne pour répondre aux enjeux du Sahel d’aujourd’hui et demain.

Le Département de la Vienne a accueilli et co-organisé les 1ères Assises Sahéliennes de la Coopération Décentralisée en partenariat avec Cités Unies France, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et les associations nationales de collectivités des 5 pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) les 10 et 11 octobre 2019.

Pendant 2 jours, élus, responsables d’ONG et membres d’instances nationales et européennes se sont succédés à la tribune du Palais des Congrès du Futuroscope devant plus de 600 participants pour répondre aux enjeux du Sahel d’aujourd’hui et demain.

Ces 1ères Assises ont souhaité repenser et renforcer la coopération du Sahel avec la construction d’une alliance des collectivités regroupant l’Etat ainsi que les collectivités françaises et africaines. Cette rencontre a donné la parole aux acteurs engagés dans cette démarche citoyenne avec la volonté de resserrer les liens existants entre les deux continents.

Quatre ateliers ont offert aux participants un retour d’expérience et des opportunités pour mieux se connecter aux réalités du terrain. L’occasion d’aborder des thématiques telles que la décentralisation, la gouvernance, l’éducation, la formation, l’employabilité, la mobilité des jeunes, l’agriculture, le développement rural, la sécurité alimentaire, l’énergie et le climat. L’objectif de ces Assises étant de déboucher rapidement sur des projets concrets et de les inscrire dans la durée.

« Il faut rassembler les collectivités locales du monde pour mettre en place les objectifs du développement durable », a déclaré Roland RIES, maire de Strasbourg et Président de Cités Unies France. Benoit PILET, Animateur de la Task Forece Sahel de Cités Unies France, Adjoint au maire d’Angers, a quant à lui souligné le fait que « la richesse est en Afrique. Soyons plus agile, pour réinventer une nouvelle façon de travailler plus vite, interroger nos pratiques pour agir dans l’urgence ».

Jean-Baptiste LEMOYNE, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, était présent à ces 1ères Assises. « Ces Assises vont faire date. C’est un défi auquel nous devons faire face ensemble. On agit d’autant mieux qu’on est au plus près du terrain. La diplomatie est aussi territoriale ».

Bruno BELIN, Président du Département de la Vienne, a insisté sur le fait que « le G5 sahel est né d’un constat sécuritaire. Ce qui se passe au Sahel a une répercussion sur l’ensemble du monde et c’est pourquoi ces 1ères Assises sont très importantes et marquent un grand point de départ ».

En posant les premières pierres d’une coopération décentralisée, ces Assises Sahéliennes de la Coopération Décentralisée organisées dans la Vienne ouvrent le champ des possibles pour le futur. Rendez-vous à Tombouctou en 2021 pour un premier bilan.

Donnez votre avis