> Actualités

Le financement de Center Parcs approuvé

Le 06/06/2012

La SEML, baptisée provisoirement du nom de "Bois de la Mothe Chandenier", lieu d'implantation du Center Parcs, est dédiée à l'acquisition, en vue de leur location, des équipements de loisirs et de services du village.

Le Conseil Général, lors de sa réunion le 1er juin, a validé à l'unanimité les statuts de la Société d'Economie Mixte Locale (SEML) pour le village de loisirs du Nord de la Vienne.

Les élus ont également approuvé le pacte d'actionnaires avec la Caisse des Dépôts, second actionnaire de la société avec 28 % des parts et la participation du Département au capital initial de la SEML, à hauteur de 19 400 € sur un total de 37 000 €, soit plus de 52 % .

Une délibération du 16 décembre avait autorisé la signature d'un protocole d'accord avec Pierre & Vacances pour l'implantation d'un Center Parcs. Après les Commissions Générales des 13 janvier, 24 février et 11 mai, pour prendre en considération le contexte économique actuel, le montant du capital de la SEML, initialement prévu à hauteur de 25 M € pourrait être porté à 36,6 M €, voire 38 M € permettant ainsi de diminuer le montant des emprunts à réaliser.

La commercialisation des 800 chalets qui composent le village par le groupe Pierre & Vacances a déjà débuté. Elle pourrait être de plusieurs centaines en septembre-octobre.

Plan de financement

Le plan de financement du projet de village loisirs de 135 M € est maintenant arrêté.

Participent au capital social :

  • Le Département de la Vienne à hauteur de 19 M € (près de 52 %).
  • La Région Poitou-Charentes pour 3 M €.
  • La Communauté de communes du Pays loudunais 1 M €.
  • La Communauté de communes de Mirebeau 600 000 €.
  • les Trois-Moutiers 300 000 €.
  • Morton 300 000 €.

Au titre des personnes privées :

  • La Caisse des Dépôts et Consignations pour 10,25 M €.
  • Le Crédit Agricole 500 000 €.
  • Sorégies 600 000 €.
  • Dalkia 1 M €.
  • Mutuelle de Poitiers 350 000 €.

D'autres sommes encomptes courants viennent le compléter à hauteur de 16,5 M € (dont 15 M € du Département).

Les subventions publiques s'élèvent à 18 M € :

  • 15 M € de l'État.
  • 2 M € de la Région.
  • 1 M € du Département.

Enfin les emprunts auprès des banques représentent 64 M €.

En savoir plus sur le projet de Center Parcs

Donnez votre avis