> Actualités

LGV Tours-Bordeaux : La Vienne suspend ses financements

Le 20/02/2015

Le Conseil Général de la Vienne a décidé de suspendre ses financements, qui s’élèvent à 8 M€, en attendant des garanties sur les dessertes de Châtellerault, du Futuroscope et de Poitiers.

L’Assemblée Départementale a décidé lors de la Commission Permanente de ce jour, de suspendre sa participation au financement de la LGV Tours-Bordeaux soit environ 8 M€, et ceci jusqu’au respect des engagements pris pour la desserte des gares de Châtellerault, du Futuroscope et de Poitiers.


En effet, la SNCF s’apprêterait à revenir sur ces engagements inscrits dans la convention de 2011 entre l’Etat et Réseau Ferré de France qui s’étaient engagés à " maintenir un haut niveau de qualité pour la desserte ferroviaire des gares de Châtellerault, du Futuroscope, de Poitiers, d’Angoulême et de Libourne " c’est-à-dire à conserver un minimum de dessertes par rapport à la situation en 2009 dans les gares intermédiaires.


A la demande du Gouvernement et de la SNCF, l'ancien Ministre Jean Auroux, a pris en charge une mission de médiateur pour arbitrer les contentieux entre les parties prenantes et la SNCF, à propos de la mise en place du nouveau plan de dessertes des gares TGV et de la mise en service de la LGV en juillet 2017. Il a rencontré les différentes collectivités partenaires financiers dans le cadre de sa mission de médiation liée aux dessertes TGV cette semaine à Poitiers.

Donnez votre avis