> Actualités

Un chantier d’insertion au presbytère de Bonnes

Le 07/10/2015

Depuis septembre 2014, l’Association Vienne et Moulière Solidarité rénove l’ancien presbytère de Bonnes, bâtiment classé appartenant à la commune, destiné à être transformé en maison des associations.

Le Département soutient fortement les Structures d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE) à l’image des chantiers d’insertion qui permettent aux bénéficiaires du RSA de se former et de revenir vers le marché de l’emploi.


Un tremplin pour un retour à la formation et à la société

L’objectif du chantier d’insertion est de recruter des demandeurs d’emplois exclus depuis plus de 12 mois du marché du travail.  Les personnes recrutées sont signataires d’un Contrat à Durée Déterminée d’Insertion (CDDI)  d’une durée minimale de 4 mois renouvelable jusqu’à 24 mois.

Un accompagnement spécifique est assuré pour les salariés en insertion grâce à un accompagnement socioprofessionnel qui permet de les aider à lever les freins à l’emploi mais aussi à construire ou reconstruire un projet professionnel pour favoriser l’insertion dans le monde du travail à la fin du contrat.

Les chantiers réalisés par l’Association Vienne et Moulière Solidarité


L’activité support du chantier d’insertion est la rénovation de bâtiment en matériaux bio-sourcés. Le chantier peut intervenir sur tous les corps de métier du bâtiment à l’exception de ceux qui nécessitent une technicité particulière : électricité, installation de chaufferie et canalisations…

Le 1e chantier de l’Association Vienne et Moulière Solidarité a été réalisé à Savigny l’Evescault avec la création d’une médiathèque dans un bâtiment de ferme au cœur du bourg. L’objectif était double : s’inscrire dans une démarche de développement durable avec une éco-rénovation, et faire travailler des  personnes éloignées du marché du travail. Pari tenu : dès l’année suivante, l’association a obtenu l’agrément « chantier d’insertion ».

Depuis, l’association a rénové un mur du cimetière à St Julien l’Ars, réalisé les peintures des souterrains de la gare SNCF de Poitiers et effectué la réfection de la toiture de la salle des fêtes de Lavoux.


Des projets réalisés avec le soutien d’une équipe


Les salariés sont accompagnés par un encadrant technique d’insertion spécialisé dans les métiers du bâtiment qui va les former et par un accompagnateur socioprofessionnel qui va les aider à gérer leurs difficultés personnelles qui peuvent impacter leur vie professionnelle et à lever les freins à l’insertion. L’encadrement des personnels est une des clés de la réussite d’insertion.

En 2014, 53% des effectifs étaient des bénéficiaires du RSA sur 15 personnes embauchées. En 2015, le chiffre est en progression pour atteindre 61% (la moyenne départementale s’élève à 46%).

Quelques chiffres pour l’année 2015

  • 1,07 M€ du Département pour le fonctionnement des Ateliers et Chantiers d’Insertion, Associations Intermédiaires et Entreprises d’Insertion
  • 909 226 € au titre des Contrats Aidés et Contrats à Durée Déterminée d’Insertion (CDDI)
  • 33 ateliers et chantiers d’insertion, 9 associations intermédiaires, et 7 entreprises d’insertion financés par le Département
  • 69,32 M€ consacrés à l’Insertion et aux Allocations au Budget Primitif 2015


Benoît Coquelet, Vice-Président du Département, chargé de l’Emploi, de l’Insertion et des Pôles Economiques, a visité le chantier d’insertion mardi 6 octobre et en a profité pour féliciter l’Association Vienne et Moulière Solidarité pour les résultats du travail accompli sur le territoire en partenariat avec l’équipe Vienne Emploi Insertion de Chauvigny : « l’insertion par l’emploi des bénéficiaires du RSA est une vraie priorité du mandat qui vient de s’ouvrir.»


Donnez votre avis