> Actualités

Développer les circuits courts dans la Vienne

Le 21/06/2016

Mise en place d’un programme d’actions concrètes dès l’automne 2016 en partenariat étroit avec les acteurs du monde agricole.

Le Département souhaite valoriser la production agricole locale avec un double objectif :

  • répondre à la demande sociétale de consommation de produits locaux et de qualité
  • créer de la valeur ajoutée économique pour la ferme Vienne, dans un contexte de crise agricole

A ce titre, le Département a décidé de s’engager dans un programme d’actions concrètes en faveur des circuits courts dès l’automne 2016, pour un déploiement sur l’ensemble du territoire départemental à partir de 2017 :
 

Agrilocal

Pour permettre la montée en puissance du dispositif, l’adhésion du Département à la plate-forme internet Agrilocal va mettre en relation directe les acheteurs et les fournisseurs, dans le respect du code des marchés publics.

8 collèges pilotes vont commander leurs denrées auprès des producteurs locaux via la plateforme Agrilocal : Romain Rolland à Charroux, George Sand à Châtellerault, Saint Exupéry à Jaunay-Clan, Jean Monnet à Lusignan, Georges David à Mirebeau, François Rabelais à Poitiers, Isaac de Razilly à Saint-Jean-de-Sauves, et Joliot Curie à Vivonne. Le choix de ces collèges pilotes a été établi en fonction notamment des modalités de leur adhésion à l’IGAP, de leurs réserves financières leur permettant d’absorber les éventuels surcoûts ainsi que la volonté affichée de l’établissement.

La plate-forme Agrilocal à destination première des collèges sera également proposée aux autres acteurs de la restauration collective.

 

La restauration collective

Des initiatives ont été mises en place depuis 2009 dans les collèges, avec les « repas citoyens » qui proposent une fois par mois dans les établissements concernés un repas issu d’une agriculture durable et locale. 4 collèges pilotes ont démarré le projet en 2009, ils sont maintenant 24 à organiser régulièrement des repas composés de produits locaux ou biologiques. 85 % des collégiens ont déclaré préférer les repas citoyens aux repas classiques.

 

  • Restauration dans les établissements sociaux et médico-sociaux    

Les établissements sociaux et médico-sociaux sont autonomes, notamment dans la gestion de leur service de restauration. Ces partenaires peuvent être incités à développer le « consommer local ». 18 EHPAD sont concernés, 30 établissements pour personnes handicapées et 2 établissements pour l’enfance.

 

  • Restaurant administratif : 80 000 repas/an

La restauration est assurée par un prestataire privé. Le marché a été renouvelé au 1er janvier 2016. Celui-ci impose un objectif de 30 % d’approvisionnement en circuits courts à atteindre dès la 1e année, l’obligation de saisonnalité des fruits et légumes, et la transparence sur la traçabilité des produits.

 

Impulser des dynamiques de territoires en lien étroit avec la profession agricole

Le Département souhaite accompagner la profession agricole dans la structuration de l’offre. Plusieurs types d’outils vont être mobilisés :

  • Un appui financier pour l’animation de collectifs d’agriculteurs et les investissements agricoles nécessaires de logistique et de transformations, dans le cadre de co-financement européens (FEADER ou LEADER)
  • L’amélioration des structures foncières propices aux maraîchages, dans le cadre d’opérations sous maîtrise d’ouvrage départementales basées sur le volontariat des propriétaires et des exploitants.

 

Bruno Belin, Président du Département, Jean-Olivier Geoffroy Président de la Commission de l’Agriculture et de la Ruralité, Benoît Prinçay, rapporteur de la Commission chargé de la mise en œuvre des circuits courts, Henri Colin, Vice-Président chargé de l’Education et  Alain Pichon, Président de la Commission de l’Environnement, ont présenté le programme des actions engagées par le Département lundi 20 juin à l’Hôtel du département.

Donnez votre avis