> Actualités

Le POITOU devient une marque

Le 10/07/2016

Les Deux-Sèvres et la Vienne partagent une histoire, une culture, une identité. Aujourd’hui, les 2 Départements souhaitent promouvoir et développer ce patrimoine à travers une marque : le POITOU.

La marque POITOU est née de la réflexion des acteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres qui souhaitent révéler le territoire à travers l’excellence de ses produits, la force de ses initiatives, la richesse de son patrimoine touristique.

Fort de ses racines et de son histoire, le POITOU dispose d’une image puissante qui lui vaut une renommée internationale. Ce territoire révèle une rare diversité de produits remarquables et une offre touristique variée. Autant d’arguments qui en font un pays accueillant et désirable. C’est sur cette renommée que vont s’appuyer les Départements de la Vienne et des Deux-Sèvres pour bâtir, avec les acteurs et organisations professionnelles, une stratégie globale d’attractivité.

Bruno Belin, Président du Département ajoute : « Le nouveau découpage régional constitue une nouvelle donne institutionnelle qui ne doit pas gommer les spécificités de chaque territoire. Les départements des Deux-Sèvres et de la Vienne ont en commun une histoire et une culture. Nous partagerons probablement le même futur, dans un destin commun, car nous sommes avant tout poitevin, et fiers de l’être.  Désormais, nous avons un emblème commun que nous devons, tous ensemble, partager et faire vivre ».

Gilbert Favreau, Président du Département des Deux-Sèvres, précise : « Nous sommes convaincus que le Poitou dispose d’atouts qui lui permettent de rayonner bien au-delà de ses limites. Dans les domaines tels que l’agriculture, le tourisme, l’artisanat, la culture ou le sport, de nombreux acteurs construisent chaque jour la renommée du Poitou.  Nous devons profiter de cette richesse pour renforcer notre attractivité qui est la clé du développement de nos territoires. C’est le sens de cette marque de territoire que nous avons décidé de créer ».

La marque a vocation à agir comme une reconnaissance de l’origine Poitou dans le champ concurrentiel et à devenir un vrai argument commercial pour déclencher le réflexe « consommer Poitou » !

Qui peut être ambassadeur du Poitou ? Les acteurs touristiques et culturels, entreprises, partenaires institutionnels, fiers de travailler en Poitou et qui s’engagent au quotidien pour être les ambassadeurs du territoire avec la volonté de produire en Poitou, œuvrant au rayonnement des deux départements, au niveau local, national ou international….

Le visuel représente le P du Poitou. Un symbole fort, ancré dans le terroir, et une rondeur qui souligne tout la simplicité et la richesse d’un territoire qui viendra s’afficher sur les produits et les sites touristiques début 2017. Il sera le fil rouge d’actions de communication collectives, pour mettre en lumière localement et nationalement nos atouts.

La marque sera gérée collectivement par des partenaires publics et privés regroupés dans un Groupement d’Intérêt Public présidé par les 2 Présidents de Département. Les Chambres Consulaires, les Associations des Maires et les Agences Touristiques des 2 Départements en seront les partenaires fondateurs.

Gilbert Favreau, Président du Département des Deux-Sèvres et Bruno Belin, Président du Département de la Vienne ont présenté la nouvelle marque « POITOU » au Tumulus de Bougon, cœur de l’histoire de ce territoire, jeudi 23 juin.

Donnez votre avis

  • Bonjour,
    Très bonne nouvelle la création de la marque Poitou.
    Quel est son avenir et à quelle échéance ?
    Quelle est la possibilité de l'utiliser, un cahier des charges ?
    Y a-t-il un groupe de travail sur le sujet ?
    On attend des nouvelles avec impatience.
    Les regroupements des CCs et Offices de tourisme sont une belle opportunité pour ce genre de lancement qui apporterait une visibilité patrimoniale en dehors du "Pays du Futuroscope".
    A suivre avec attention
    04/11/2016 16:04 par @Loudunet
  • Excellente initiative. Le Poitou mérite cette attention.
    23/06/2016 23:11 par Lulu du Poitou