> Actualités

Inauguration de l’EHPAD-USLD «Le Village» à Châtellerault

Le 30/06/2016

L’ouverture de l’établissement en novembre 2015 a conclu le cycle de reconstruction du centre Hospitalier de Châtellerault.

La restructuration du Pôle de gériatrie regroupe l’ensemble de l’activité sur un nouveau Pôle unique sur le site de l’hôpital, dans un bâtiment autonome, à proximité des services de court séjour et du plateau technique du Centre Hospitalier.

L’ensemble du bâtiment représente une surface de 15 000 m2. Le Pôle de Gériatrie de 305 lits est composé de chambres individuelles et comporte :

  • 4 unités de vie, toutes dépendances, organisées en sous-unités de 21 à 25 lits
  • 2 unités pour personnes âgées désorientées
  • 1 unité d’hébergement renforcé
  • 2 unités de soins de longue durée
  • 2 pôles d’activités et de soins adaptés

La reconstruction du secteur EHPAD-USLD du Centre Hospitalier de Châtellerault s’était imposée en raison d’un double constat : l’ancienneté des locaux qui ne correspondait plus à une prise en charge de qualité des personnes âgées et l’état de dépendance de plus en plus lourd des personnes accueillies. Le Département de la Vienne a participé à hauteur de 1 866 600€ pour ce projet.

Marie-Christine Dokhelar, Préfète du Département de la Vienne, Bruno Belin, Président du Département, Michel Laforcade, Directeur de l’Agence Régionale de Santé de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, Jean-Pierre Abelin, Président du Conseil de surveillance du Groupe Hospitalier Nord Vienne, Jean-Claude Coquema, Directeur du Groupe Hospitalier Nord Vienne,  Docteur Jocelyn Barrier, Président de la CME, et le Docteur Baron-Belan, responsable du Pôle Gériatrique, ont inauguré l’EHPAD-USLD « Le Village » mercredi 29 juin 2016.

En savoir plus :
Une aide exceptionnelle supplémentaire de 150 000 € du Département.

L’impact de la reconstruction des établissements a fait l’objet d’études et de réunions de travail régulières avec le Centre Hospitalier et les partenaires pour déterminer les tarifs.

Compte tenu de la difficulté financière exprimées par les familles sur la question de l’augmentation rétroactive du tarif journalier sur l’année 2015, il avait été décidé en septembre 2015 de n’appliquer le tarif de 61,95 € qu’à compter de l’entrée des résidents en novembre 2015 et ce sans augmentation jusqu’au 31 décembre 2017.

En conséquence, l’EHPAD ne pouvant atteindre l’équilibre financier qu’à la fin 2016 au lieu de 2015, le Département s’est engagé à verser une aide exceptionnelle de 150 000 € pour combler le manque à gagner.

 




Donnez votre avis