Plan Canicule de niveau 3 dans la Vienne

A la suite du déclenchement du Plan Canicule de niveau 3 dans la Vienne par la Préfecture, le Département est au côté des personnes les plus fragiles ou les plus exposées, notamment dans les EHPAD. Les élus départementaux se rendent dans les structures d'accueil et rencontrent les résidents et les responsables afin de voir les moyens mis en place pour permettre aux personnes âgées de traverser au mieux cet épisode à risque.

> Actualités

Une Arena Futuroscope en 2021

Le 30/11/2016

La Vienne aura sa grande salle multifonctions de sport et de spectacles d'une capacité de 6.000 places. Le Département sera le maître d’ouvrage du "22e pavillon du Futuroscope".

On en parle depuis des années. L’idée d’une grande salle multifonctions va devenir une réalité. C’est Bruno Belin, le Président du Département qui l’a annoncé il y a quelques jours à la rédaction de la Nouvelle République Centre Presse «  nous allons prendre la maîtrise d’ouvrage d’une salle d’une capacité de 6 000 places au moins, à vocation sportive et culturelle populaire. Pour des raisons évidentes d’attractivité, de disponibilités foncières et d’accessibilité, nous allons la positionner sur le parking du Futuroscope, à proximité du Palais des Congrès. »

L’enveloppe budgétaire nécessaire est d’environ 20 millions d’euros. La participation du Département se montera « jusqu’à 10 millions d’euros que nous pouvons inscrire dans notre Programme Pluriannuel d’Investissement » précise Claude Eidelstein, Conseiller Départemental en charge du budget mais aussi Maire de Chasseneuil du Poitou, commune d’accueil du projet. « Nous avons également trouvé son nom » déclare Bruno Belin : Aréna Futuroscope.

S’il y a un vrai manque d’infrastructures de ce type entre Nantes, Angers, Limoges et Bordeaux, « les tourneurs des grands artistes français et internationaux pourront bientôt inscrire la Vienne dans leur programme de tournées » précise Bruno Belin. « Sans oublier les grandes compétitions sportives du type Coupe Davis, matchs des équipes de France de basket, hand-ball ou volley, voire même le Challenge Charles Martel à l’épée » renchérit Pascale Guittet, Vice-Présidente du Département en charge de la Jeunesse et des Sports.

Une étude de faisabilité va être engagée dès le début de l’année et un Comité de Pilotage va être mis en place pour lequel bon nombre de partenaires ont d’ores et déjà demandé à participer.

> Retrouvez l’intégralité de l’article dans la Vienne, le Magazine de décembre 2016.

Donnez votre avis