> Actualités

Mécafi inaugure sa nouvelle usine Eolia

Le 09/12/2016

Dédiée à la production d’aubages de moteurs d’avions pour Safran, Eolia, financée par la SEML Patrimoniale 86 crée par le Département, permet la création de plus de 200 emplois.

La société Mécafi (groupe Atmec) a célébré jeudi 8 décembre l’inauguration de sa nouvelle usine Eolia, d’une surface de 8 700 m². Consacrée à la production d’aubages de redresseurs pour les moteurs de nouvelle génération LEAP de CFM International, elle représente pour Mécafi un investissement de plus de 20 millions d’euros et permet la création de plus de 200 emplois.

Entré en service commercial en août dernier, le moteur LEAP a été sélectionné pour équiper les avions monocouloirs de nouvelle génération des plus grands avionneurs mondiaux : Airbus pour l’A320neo, Boeing pour le 737MAX et Comac pour le C919.

CFM International doit désormais relever un défi industriel sans précédent dans l’histoire de l’aéronautique, en produisant plus de 2 000 moteurs par an à l’horizon 2020. Cette montée en cadence du LEAP a déjà démarré puisque d’ici la fin de l’année 2016, plus de 100 moteurs LEAP auront déjà été produits sur les lignes d’assemblage de Safran et de GE.

« Nous sommes heureux de contribuer à l’excellence de la filière aéronautique française, avec le LEAP, nouveau fleuron de notre industrie" a déclaré Olivier Andriès, Président de Safran Aircraft Engines. "Son succès commercial a déjà généré plus de 50 projets de nouvelles ou d'extensions d’usines chez nos fournisseurs, dont près de la moitié en France ! Mécafi, à la pointe de la technologie, en est un parfait exemple."

 

Un partenariat public/privé

La SEML Patrimoniale de la Vienne, présidée par Bruno Belin entretient avec Mécafi un partenariat de longue date.
En 2013, pour honorer un carnet de commandes qui allait assurer plusieurs années d’activité à l’entreprise, Sylvain Accorsini était allé à la rencontre de Jean-Pierre Abelin et Claude Bertaud, alors Président de la SEML Patrimoniale de la Vienne et du Conseil Général de la Vienne afin de l’aider à créer une nouvelle usine.
Conformément à sa vocation, la SEML Patrimoniale de la Vienne a financé le nouveau bâtiment industriel implanté sur le Viennopôle René Monory à Châtellerault à hauteur de 7 M € et l’as mis en location auprès de Mécafi pour une durée de 12 ans.

Il n’aura fallu que 18 mois entre les premières discussions et la livraison de l'usine. « Nous sommes fiers aujourd’hui d’avoir pu aider financièrement à l’aboutissement de ce projet porteur représentant à terme 200 emplois. » a précisé Valérie Dauge, Première Vice-Présidente du Département.


> A lire également : "Mécafi se sent pousser des ailes"

Donnez votre avis