> Actualités

2 nouvelles casernes à Poitiers d’ici 2020

Le 20/04/2017

Les projets des 2 casernes de Poitiers à Saint-Eloi et la Blaiserie ont été présentés par l’Atelier du Moulin et Espace 3 Architecture.

Les 2 centres d’incendie et de secours actuellement en service (sites de Pont-Achard et de Saint-Eloi) ne répondant plus aux normes et aux besoins actuels des sapeurs-pompiers, le Département a pris la décision de faire construire 2 nouveaux centres.

Le projet d’implantation a été validé en octobre 2015 par le Département sur la base suivante : le SDIS assure la maîtrise d’ouvrage et le Département le financement.

Les principaux objectifs de ces opérations sont les suivants :

  • Permettre les départs en intervention dans les meilleures conditions de rapidité et de sécurité,
  • Garantir la disponibilité des surfaces nécessaires à l’entrainement des sapeurs-pompiers
  • Permettre aux centres de s’adapter à l’évolution des missions, des modes d’organisation et des techniques d’intervention grâce à une grande modularité des locaux
  • Mettre à disposition des locaux fonctionnels et adaptés à l’accueil permanent des équipes en tenant compte notamment de la féminisation des effectifs
  • Réduire les frais d’entretien et d’exploitation des bâtiments et rechercher les économies d’échelle dès leur conception
  • Concevoir des bâtiments intégrant la notion de développement durable en limitant leurs impacts sur l’environnement.


Le choix du lauréat des projets de construction des CSP et CIS mixte de Poitiers s’est porté sur la SARL Atelier du Moulin (Architecte mandataire) et Espace 3 Architecture (Architecte associé). L’équipe de maîtrise d’œuvre retenue est composée de :

  • EIC & Associés (Economiste de la construction)
  • Soneco (BET Structure)
  • Enertek (BET Fluides / SSI)
  • Assistance et conseil en travaux (Ordonnancement Pilotage et Coordination)
  • Abscisse Géo conseil (BET Voirie et réseaux divers)
  • Silva Landscaping (Paysagiste/infographie)
  • Orféa Acoustique (BET acoustique)
  • NCA environnement (Dossier loi sur l’eau)


La fin de l’année 2017 et  le 1er semestre 2018  seront dédiés aux études de maîtrise d’œuvre. Le début des travaux est prévu au second semestre 2018.

Le coût global des projets s'élève à 11,27 M€ TTC (9,75 M€ HT), soit un montant d’environ 7 M€ pour le CSP Saint-Eloi et de 4 M€ pour le CIS Mixte de La Blaiserie. Le Département de la Vienne s’est engagé à financer ces projets à hauteur de 10 M€.

La Ville de Poitiers s’est quant à elle engagée à rétrocéder au Département le produit de la vente du foncier du centre de secours principal de Pont-Achard.

Marie-Jeanne Bellamy, Présidente du Conseil d’Administration du SDIS de la Vienne et Bruno Belin, Président du Département, ont présenté les projets retenus pour les casernes de Poitiers (Saint Eloi et la Blaiserie), en présence d’Alain Claeys, Député-Maire de Poitiers, jeudi 20 avril à l’Hôtel du Département.

ZOOM : 2 lieux stratégiques pour les nouvelles casernes

1/ Le CSP de Poitiers Saint-Eloi : un nouveau bâtiment sur le même site

La réception des travaux du CSP de Saint-Eloi est prévue fin 2020. S’en suivra la fin de la déconstruction du site actuel.

Le CSP de Poitiers Saint-Eloi accueillera un effectif maximum de 60 sapeurs-pompiers professionnels, de 60 sapeurs-pompiers volontaires et de 30 jeunes sapeurs-pompiers  pour un effectif journalier à la garde de 15 sapeurs-pompiers.

La réglementation nationale sur l’implantation des casernements, impose la présence d’un centre de secours principal à proximité de l’immeuble de grande hauteur, siège du Centre Hospitalier Universitaire.

Le positionnement stratégique du centre d’incendie et de secours de Poitiers Saint Eloi, a donc été maintenu et s’implantera sur la même emprise foncière que le casernement actuel voué à la destruction.

2/ Le CSP de Poitiers Pont-Achard sera remplacé par le CIS Mixte de Poitiers La Blaiserie

La réception des travaux du CIS Mixte de la Blaiserie est prévue pour fin 2019.

Le CIS Mixte de Poitiers La Blaiserie accueillera un effectif maximum de 30 sapeurs-pompiers professionnels et de 40 sapeurs-pompiers volontaires pour un effectif journalier à la garde de 9 sapeurs-pompiers.

L’agglomération de Poitiers présente un relief prononcé mais aussi une rocade ne permettant pas d'assurer, en un point unique, la desserte de l’ensemble de la population. Par conséquent, la construction d’une autre unité opérationnelle s’est imposée en remplacement de celle de Pont-Achard dont la réhabilitation n'était économiquement pas envisageable.