Les actions pédagogiques

La cellule d’animation construit des actions de formation, proposées aux  élus de la Vienne dans le cadre du programme de formation continue de l’Association des Maires de la Vienne. 

Programme 2022

  • 13 septembre de 10h à 12h  - Webinaire «  Comment définir une stratégie de territoire intégrée et partagée ?  » par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne - [Inscription]
  • 4 octobre de 10h30 à 12h - Webinaire « Muscler sa stratégie territoriale de lutte contre les pollutions agricoles » par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne
  • 18 octobre de 10h30 à 12h - Webinaire « Mettre en œuvre un volet stratégique pour les zones humides » par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne
  • 21 octobre de 10h30 à 12h - Webinaire«  Les économies d'eau dans les bâtiments et espaces publics, une des solutions pour répondre aux enjeux du changement climatique ! » par l'EPTB Vienne et Monsieur le Maire de Gençay - [Inscription]
  • 15 novembre de 10h30 à12h - Webinaire « Agir tous ensemble aujourd’hui pour une biodiversité préservée demain » par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne
  • 1er décembre de 10h30 à 12h - Webinaire « Initier une stratégie foncière dans une démarche de contrat territorial » par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne
  • 13 décembre de 10h30 à 12h - Webinaire « Accompagner la gestion économe et équilibrée des prélèvements en eau » par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne

Face au changement climatique, les pratiques de gestion des eaux pluviales urbaines doivent évoluer ! L'Office International de l'Eau propose plusieurs webinaires sur cette thématique ciblés sur les départements de la Vienne et des Deux-Sèvres.

Depuis plusieurs décennies, la gestion des eaux pluviales est basée sur des techniques dites de «  tout tuyau  » qui collectent et évacuent de façon systématique. Cette gestion classique de l’assainissement pluvial engendre des inondations urbaines lors d’événements pluvieux de fortes intensités, aggravées par le changement climatique.

Cela génère aussi une concentration de la pollution dans les milieux aquatiques et une augmentation des débits et des volumes à l’aval, incompatibles avec les objectifs affichés de reconquête de la qualité des milieux. D’autres conséquences dévastatrices sur la santé publique et sur l’activité humaine ont également été observées. Parallèlement, même si de bons exemples existent, les documents d’urbanisme et les aménagements réalisés prennent trop rarement en compte tous ces enjeux.

Ce premier webinaire permet de mieux appréhender l'exercice de la compétence gestion des eaux pluviales urbaines. Cette première approche s'attache à définir les enjeux et contours de la compétence, les outils et les financements liés.

Ce deuximène webinaire est dédié aux retours d'expériences "Gestion Intégrée des Eaux Pluviales Urbaines". Christophe CHAPRON de Grand Poitiers et Christophe MONTIL du CRITT Horticole ont ainsi présentés des aménagements alternatifs permettant de renaturer la ville et ramener de la biodiversité, réduire les effets du réchauffement climatique en créant des îlots de fraicheur urbaine, améliorer la santé humaine en valorisant le cadre de vie.

Du lundi 2 au vendredi 6 mai 2022, l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne a organisé des rencontres sous forme de webinaire pour présenter le 11e programme d’intervention 2019-2024 révisé et inciter à agir pour l'eau. Si vous vous interrogez sur les grands enjeux pour reconquérir la qualité des eaux du bassin ou si vous souhaitez connaître les aides mises à disposition par l’agence de l’eau pour y parvenir, n'hésitez pas à regarder ces webinaires !

De 2019 à 2024, le 11e programme de l’agence de l’eau mobilise 2,33 milliards d’euros pour soutenir les investissements et les programmes d’actions nécessaires pour répondre aux enjeux du bassin Loire-Bretagne en matière de reconquête de la qualité des eaux et de solidarité. La révision de ce programme, intervenue à mi-parcours, se traduit par une action renforcée face au changement climatique.

L’agence encourage la réalisation d’actions ambitieuses dans les territoires où les enjeux de reconquête de la qualité de l’eau sont les plus forts. Une gouvernance locale adaptée permet aux acteurs locaux de coordonner leurs efforts et leurs moyens.

Sur le bassin Loire-Bretagne le changement climatique s’accentue. Il entraîne une plus forte vulnérabilité des milieux aquatiques avec des débits de plus en plus faibles. En parallèle, les besoins en eau augmentent pour l’alimentation en eau potable, l’agriculture, les industries, l’énergie… L’agence de l’eau vous accompagne dans vos actions d’adaptation : venez découvrir le bouquet de solutions à mobiliser sur votre territoire.

L’eau est au cœur de nombreux process industriels et d’activités artisanales. La pérennité des activités économiques implique donc pour les entreprises l’existence d’une ressource en quantité et en qualité suffisante et la gestion de rejets compatibles avec le milieu naturel. Vous voulez agir, réduire vos prélèvements en eau, maîtriser l’impact de vos rejets ? Découvrez les solutions mises en place par des entreprises du bassin Loire-Bretagne et les aides proposées par l’agence de l’eau pour vous accompagner.

La pollution par les nitrates et les pesticides a des conséquences sur la qualité de la ressource en eau. Quels outils et financements l’agence de l’eau vous propose-t-elle pour protéger la ressource et lutter contre les pollutions ? Rencontrez ceux qui mènent des actions agricoles préventives dans les territoires.

Toxiques à de très faibles concentrations, les micropolluants représentent un enjeu prioritaire du 11e programme d’intervention. L’agence de l’eau soutient les actions pour identifier, substituer, réduire ces micropolluants et limiter leurs usages et émissions. Acteurs économiques, collectivités, associations, découvrez le panel des aides disponibles et recueillez le témoignage de porteurs de projets.

Face au changement climatique et au besoin accru en eau, il est essentiel de réduire notre dépendance à l’eau. L’agence de l’eau fait de la sobriété des usages une priorité de son 11e programme d’intervention. Collectivités, entreprises, associations, agriculteurs, venez découvrir les dispositifs d’aides et les retours d’expériences sur les actions soutenues.

La matinée en salle et l’après-midi de terrain sur la Zone Humide des communaux de Dissay du 13 Octobre 2021 ont démontré que les zones humides sont des vrais atouts pour les territoires.  

Les zones humides remplissent de nombreuses fonctions utiles aux équilibres naturels et aux activités humaines. En bon état de fonctionnement, elles rendent ainsi de nombreux services à la collectivité. Leur inventaire selon une approche méthodologique rigoureuse est donc primordial. Leur protection notamment via les documents d'urbanisme est essentielle. Leur restauration est à envisager dans le cadre de programmes d’actions milieux aquatiques. 

Au cours de cette session, des outils (techniques, réglementaires...) permettant aux élus d'agir dans le cadre des documents d’urbanisme ont été présentés. Plusieurs retours d'expériences de projets dans la Vienne, notamment sur la commune de Dissay, ont illustré combien ces Zones Humides sont un atout pour les territoires !

Vidéos du 13 octobre

La cellule d’animation du SDE, co-pilotée par la Direction Départementale des Territoires de la Vienne (DDT86) et le Département de la Vienne, développe et anime la mise en œuvre du SDE depuis Janvier 2019. Cette animation se décline autours de différents axes pour répondre aux objectifs du SDE

Etat des lieux des inventaires sur le territoire métropolitain et sur le Département de la Vienne ; Comment faire un inventaire de zones humides ?

Cadres de planification et d’aménagement ; prise en compte de la thématique «  Zones Humides  » dans les SCOT et les PLUi

L’articulation sur le territoire de Grand Poitiers des plans et programmes d’actions locaux intégrant la thématique des Zones Humides : Trame Verte et Bleu, PLUi, GEMAPI, l’Atlas de Biodiversité Communal et programmes de sensibilisation 

Retour sur l’accompagnement de communes de la Vienne ; Atlas des Paysages de la Vienne 

Dans le cadre des actions en faveur de la trame verte et bleue, la commune de Dissay a engagé des actions d'inventaire et de découverte de la biodiversité au sein de son territoire. Dans le marais des Louardières d'environ 70 ha, les Communaux ont été identifiés Espace Naturel Sensible (ENS), de 3,5 hectares, par le Département. La commune, en partenariat avec le Département de la Vienne, souhaite ouvrir et valoriser cette zone humide avec un parcours de découverte balisé. 

Le 22 juin 2021 deux «  instants découvertes  » sur la gestion de l’eau ont été proposés en visioconférence sous un format court, autour de deux sujets d’actualité : La gestion conjoncturelle de la ressource en eau et le programme de restauration de la continuité écologique de 35 ouvrages prioritaires sur les cours d’eau du département de la Vienne.

1/ La gestion conjoncturelle de la ressource en eau

La résilience des milieux aquatiques face aux impacts du changement climatique repose sur des politiques publiques et des programmes d’actions multi-acteurs. La gestion quantitative de l’eau et en particulier la gestion conjoncturelle en est un des volets. 

La Direction Départementale des Territoires de la Vienne (DDT86) y présente les principes de cette gestion conjoncturelle : réglementation applicable, suivi de l’état de la ressource et règles de déclenchement des restrictions d’usage, gouvernance, rôles des différentes parties prenantes.

2/ Le programme de restauration de la continuité écologique de 35 ouvrages prioritaires sur les cours d’eau du département de la Vienne.

La restauration de la continuité écologique conjugue différentes politiques publiques dans une approche intégrée des enjeux. Elle s’intègre dans une gestion équilibrée de l’eau à l’échelle des bassins versants au profit du bon état des cours d’eau. Les EPCI et les syndicats de rivières portent des actions de restauration dans leurs programmes d’actions de restauration des milieux aquatiques respectifs. En coordination avec ces opérateurs, les services de l’Etat dans la Vienne portent un programme sur 35 ouvrages prioritaires inscrits dans les Schémas Directeurs d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (SDAGE).

La Direction Départementale des Territoires de la Vienne (DDT86) y présente la démarche, les objectifs, la liste des ouvrages prioritaires, et les étapes de ce programme de restauration.

Les 15 et 16 septembre 2020, la cellule d’animation SDE, accompagnée par les CPIE Val de Gartempe et Seuil du Poitou, était présente à l’Université des maires de la Vienne pour présenter, en séance plénière, les enjeux de l’eau dans la Vienne  et la place de l’élu local.

Cette présentation a été reprise lors de la session de sensibilisation du 1er avril 2021. 

Contact